Histoire du Genevois

Vuache, Haute-Savoie, Ain, Genève, Histoire, monuments, musées, expositions, peinture, actualités économiques et sociales. Rhône. Eloise, Arcine, Chaumont, Clarafond, Chevrier, Vulbens, Valleiry, Dingy-en-Vuache, Savigny, Minzier, Jonzier, Vers

19 mai 08

L'ancien château du Vuache (Vulbens)

maquett

chatoV3maquette

Vulbens, en Haute-Savoie, a eu deux châteaux appelés "du Vuache" (Vuache étant le nom de la seigneurie, qui se communiqua au château, puis à la montagne).

Le premier château n'est plus visible. Il se trouvait au chef-lieu, à quelques dizaines de mètres au-dessus de l'église paroissiale actuelle, soit à gauche quand on se dirige vers Chevrier.

Il y eut d'abord une vaste "fortification" constituée d'un mur de terre, d'un fossé avec peut-être des constructions de pierre. Lui succéda un grand château de pierre qui fut remanié plusieurs fois. Il se peut qu'il ait d'abord été la possession d'une petite famille seigneuriale. Au milieu du XIIIe siècle, il devient la propriété des comtes du Genevois. Ceux-ci s'en débarrassent un siècle plus tard, au milieu du XIVe, pour le donner à une famille vassale. Mais ils y gardaient des droits. Ils venaient souvent pour chasser ou pour faire une halte lors de leurs déplacements militaires. Il y avait trois tours, avec une entrée du côté oriental, une cour intérieure et un logis du côté nord.

Aux XVe et XVIe le château est tenu par une branche de la famille de Montchenu, originaire du Dauphiné. Le château brûle au XVIe s. et connaît un long déclin. Au XVIIIe s, il ne reste que quelques murs.

Le château a fait l'objet de fouilles dirigées par  Frédéric Raynaud qui a publié en 1992 le résultat de ses travaux aux éditions DARA ( Documents d'Archéologie en Rhône-Alpes).

Ce château est actuellement couvert par un gazon, entre l'église et les nouveaux immeubles.

Ci-dessus, maquette et fouille du château. 

      

      


Commentaires

Poster un commentaire







 
Remonter